Pétition « Carouge »

adressée au

       
Conseil administratif et au
Conseil municipal de la commune de Carouge

 

En matière de prescriptions fédérales sur les chiens domestiques, ces derniers « … doivent être sortis tous les jours et ... pouvoir se mouvoir librement SANS être tenu en laisse » (art.71 alinéa 1 OPan).

En été 2017, une demande d’autorisation pour une circulation cyclable sur la promenade des Orpailleurs (le long de l’Arve), qui est l’unique espace de liberté des chiens sur la commune de Carouge, laisse à penser que les propriétaires de chiens et leurs animaux seront mis en danger par le conflit nouvellement créé entre cyclistes et promeneurs.

 

Les habitants et citoyens de la commune de Carouge ont constaté une distanciation inacceptable des autorités à l’égard d’une partie de sa population, qui possède des animaux de compagnie notamment les propriétaires de chiens. Lors de ces cinq dernières années, les recettes communales liées à l’impôt sur les chiens ont augmenté d’environ 20 à 25%. Actuellement, les chiens répertoriés dans la commune sont au nombre de 1262 (septembre 2017). Ainsi, nos demandes visent à réaliser les objectifs suivants :

  • permettre la bonne réalisation des dispositions légales fédérales, notamment celle de l'ordonnance de la loi sur la protection des animaux (art.71 alinéa 1 OPan) ;

  • offrir des conditions de sécurité satisfaisantes aux chiens de la commune lors de leurs sorties quotidiennes en limitant les possibilités d'accidents (p.ex. mise en danger des êtres humains ou usagers de la route - art. 77 OPan) ;

  • correspondre à un besoin réel des chiens de la commune de Carouge ;

  • obtenir la considération de leur particularité de citoyen (en qualité de possesseur de chien), à l’instar d’autres groupes sociaux (comme p.ex. les cyclistes, les familles, les automobilistes, les sportifs,… ) en demandant que les autorités répondent à des besoins légitimes, notamment relatifs au respect des animaux. À savoir que les propriétaires de chiens sont soumis à un impôt sur les chiens et des taxes par les autorités de la commune de Carouge ; outre l’impôt cantonal ;

  • favoriser la cohabitation la plus harmonieuse possible entre chiens et habitants.

 

Demandes des pétitionnaires

 

Au vu du manque d’infrastructures adaptées aux chiens dans la commune, les pétitionnaires demandent au Conseil administratif et au Conseil municipal de la commune de Carouge :

  • la mise à disposition de parcs à chiens avec l’adéquate infrastructure (lumière, eau, mobilier, clôture, entretien du terrain,…) ;

  • l’aménagement de divers espaces de liberté de chiens sur l’étendue de la commune, de tailles appropriées (y.c. le long de l’Arve) et la signalisation par panneau de ces zones de liberté aux chiens.

Suite

 

Le 15 mars environ 25 personnes ont manifesté devant l'entrée du bâtiment dans lequel se tenait une séance du Conseil municipal.

 

La Commission des pétitions a auditionné les représentants de la pétition en date du 19 avril. Michel Cerutti (habitant de Carouge et propriétaire de chien), Marie-Josée Naine et Manuel Alonso Unica ont tenu à présenter la situation.

 

Genève Chiens - MDPCG
c/o Manuel Alonso Unica

Rue de Monthoux 8 - 1201 Genève 

Mouvement de Défense des Propriétaires de Chiens de Genève

+41 77/414.07.25

  • Facebook Social Icon

© 2016 by Manuel Alonso Unica. Proudly created with Wix.com